Nouvelles
1.Julie_RRAP.tif

Exposition temporaire

1.Julie_RRAP.tif

Voyages en zigzag. La collection d'Erwin Oberwiler

Du 1er juillet au 30 septembre 2018.

L'architecte Erwin Oberwiler (1935-2017) fut avant tout un infatigable arpenteur de l'art de son temps. Depuis 1958, il a suivi avec fidélité artistes et galeristes suisses, rassemblant une collection qui témoigne autant des orientations esthétiques de son propriétaire que de la vivacité et de la diversité des scènes artistiques romandes et alémaniques.

Franchisseur allègre des frontières linguistiques, Oberwiler ne s'arrêtait pas non plus aux frontières stylistiques. Il collectionnait des œuvres d'abstraction géométrique portant l'héritage de l'art concret aussi bien que des travaux proches du renouveau expressionniste bourgeonnant dès le début des années 1980. Il achetait essentiellement des œuvres sur papier, à un large nombre d'artistes, souvent jeunes, et suivait certains d'entre eux jusqu'à rassembler un corpus représentatif de l'ensemble de leur travail.

En collaboration avec le MAMCO, le Musée des beaux-arts a recueilli cette collection et la conserve désormais en un fonds dédié à la mémoire d'Erwin Oberwiler. De ce fonds de plus de 1000 œuvres, l'exposition ne peut montrer qu'une petite part. Il s'agit donc d'une excursion dans un demi-siècle d'art helvétique, comparable aux nombreuses excursions au fil desquelles Oberwiler partait à la découverte d'expériences artistiques toujours renouvelées.

Artistes exposés

Ian Anüll, John Armleder, Jean Arp, Anette Barcelo, Stéphane Brunner, François Burland, Claudia Comte, Caroline Corbasson, Remi Dall'Aglio, Karin Daan, Philippe Decrauzat, Sonia Delaunay, Franz Eggenschwiler, Hans Fischli, Christian Floquet, Susanne Fankhauser, Sol LeWitt, Massimo Furlan, Hans Jörg Glattfelder, Camille Graeser, Michel Grillet, Mireille Gros, Fabrice Gygi, Sidney Thomas Guberman, Alex Hanimann, Rut Himmelsbach, Thomas Huber, Alain Huck, Jean-Michel Jaquet, Aloïs Lichtsteiner, Richard-Paul Lohse, Verena Loewensberg, Jean-Luc Manz, Genêt Mayor, Joseph Felix Müller, Aurélie Nemours, Karim Noureldin, Guido Nussbaum, Jean Otth, Landry Pascal, Raymond Pettibon, Markus Raetz, Rolf Rappaz, Didier Rittener, Julie Rrap, Hans Schärer, Annelies Strba, Hugo Suter, André Thomkins, Miriam Tinguely, Christa Van Santen, Sonja Vincent, Franz Eckhart Walther, Franz Wanner, Rolf Winnewisser

affiche_monochromes.jpg

Exposition temporaire

affiche_monochromes.jpg

MONOCHROMES. L'affaire du siècle

Du 1er juillet au 30 septembre 2018.

Il y a un siècle, Malevitch peignait son Carré blanc sur fond blanc. Peinture iconoclaste ou en quête d'absolu, le monochrome n'a cessé, depuis, d'inspirer autant de fascination que d'interrogations.

L'occasion de cet anniversaire est donc aussi celle d'observer comment la peinture monochrome est devenue une part constitutive de l'identité du Musée des beaux-arts de La Chaux-de-Fonds. D'Yves Klein à Steven Parrino, en passant par Marcia Hafif, les oeuvres de nos collections scandent en effet plusieurs épisodes importants de ce genre pictural depuis la fin des années 1950. En écho, les travaux d'une dizaine d'artistes travaillant en Romandie montrent comment une peinture monochrome peut tour à tour se révéler virtuose (F. Gygi) ou adextre (C. Cuccu), érudite (J. Hentsch, I. Anüll) ou charnelle (A. Bianchini, A. Huck), ironique (S. Fleury), optique (S. Kropf), lyrique (R. Levi), voire métaphysique (P.-A. Ferrand), se mêlant même de musique ou d'architecture (S. Croci-Torti, F. Gabioud).

Cet échantillonnage des pratiques monochromes pointe le paradoxe que la perceptibilité minime d'une peinture presque uniforme a toujours pour effet d'aiguiser l'acuité des regards.

Artistes exposés

Alexandre Bianchini, Henry Codax, Andreas Christen, Sylvain Croci-Torti, Charles Cuccu, Pierre André Ferrand, Sylvie Fleury, Frédéric Gabioud, Jonathan Genkins, Christoph Gossweiler, Fabrice Gygi, Marcia Hafif, Nicole Hassler, Jérôme Hentsch, Yves Klein, Stéphane Kropf, Bertrand Lavier, Renée Levi, Matthew McCaslin, Allan McCollum, Olivier Mosset, John Nixon, Steven Parrino, Stephen Prina, Claude Rutault, Adrian Schiess, Joan Waltemath.

 

La SaMba est à l'origine du Musée des beaux-arts de La Chaux-de-Fonds. Elle a accompagné son dévelop-pement, ses métamor-phoses, et poursuit avec lui une collaboration active.

Elle contribue à l'enrichis-sement de ses collections, à son animation, à son rayon-nement. Les Biennales font connaître les artistes de la région, offrent un tremplin aux jeunes talents.

Vivante et dynamique, elle rassemble autour de projets et d'événements tous ceux qui partagent un même intérêt pour la vie artistique.