Nouvelles
logo2.gif

Visites, ateliers et événements

logo2.gif

Plus d'informations sur les visites commentées, ateliers et événements du Musée des beaux-arts :

Agenda du Musée

Gravure inédite de Paul Noble

La gravure inédite de Paul Noble réalisée en exclusivité pour les membres de notre société d’amis a été présentée le 3 février 2019 lors d'une rencontre avec l'artiste au Musée.

Pour plus d'informations, merci de nous contacter par courriel à l'adresse contact@samba-cdf.ch ou par le formulaire en ligne.

Devenir membre

Molinero_web.png

Exposition temporaire

Molinero_web.png

Anita Molinero. L'Îlot rouge

Du 10 mars 2019 au 2 juin 2019.

Anita Molinero travaille la sculpture ; elle cherche des formes nouvelles dans la déformation des objets et l'altération des matériaux, le plus souvent par le feu, explorant les pouvoirs opposés de la chaleur qui liquéfie avant de vitrifier.

A l'énergie punk de ses débuts a succédé une préoccupation écologique. Dans les années 1980, des déchets collectés étaient assemblés et érigés en œuvres d'art, manière de "tirer la langue jusqu'à terre" à la sculpture elle-même, et à ses attributs masculins et solennels. Puis, en travaillant des poubelles, du mobilier urbain ou des matériaux de chantier, Molinero désigne le déchet comme horizon de l'activité humaine et sa fascination recèle un tremblement. Si les plastiques ont proliféré et envahi la planète comme un monstre de science-fiction, l'artiste se garde de donner quelque leçon que ce soit. Elle illustre le monstre par son propre matériau, se concentre sur les transformations, l'observe s'écouler vers le désastre. Ses poubelles inutilisables se font floraisons, dragons ou vers géants. Elles ont serpenté jusqu'aux jardins du Château de Versailles avant de venir se proposer comme enclave insurrectionnelle à La Chaux-de-Fonds.

Le travail d'Anita Molinero est violent et réfractaire, il semble jubiler dans un chaos nécrophile. Néanmoins, l'inquiétude que masque sa fronde demeure viscéralement humaniste.

Anita Molinero est née en 1953 à Floirac, elle vit et travaille à Paris.

Commissariat

David Lemaire

www.mbac.ch

Houdini_web.jpg

Exposition temporaire

Houdini_web.jpg

Denis Savary. Houdini

Du 10 mars 2019 au 2 juin 2019.

Le travail de Denis Savary prend source dans deux activités matricielles, le dessin et la vidéo, deux pratiques nomades dont les résultats pourraient tenir dans deux boîtes à chaussures. L'exposition part de l'idée d'agrandir ces « boîtes » à la taille des deux grandes salles du rez-de-chaussée. Ces deux salles opposées fonctionnent comme deux hémisphères, chaud et froid, rural et stellaire, domestique et sauvage.

Dans l'une, huit canaux vidéo projettent un ensemble de films dans lesquels l'artiste enregistre sans mise en scène son environnement. Le visiteur se trouve pris dans un panorama cacophonique des incongruités modestes où des boules de verre bousillé, Feux d'artifice figés, ponctuent l'espace comme des balises oraculaires. Dans l'autre, l'ensemble des dessins de Savary est déployé en papier-peint. Ces dessins minuscules imprimés en cyan confèrent à la salle une tonalité polaire. Ils forment un paysage narratif à l'arrière-plan de la rencontre surréalisante entre Mahaha dansant et Mae fraîchement atterrie.

L'effet magique de plonger dans une boîte à images hors de proportions fournit une clé du titre de l'exposition. Houdini, champion de l'échappement, se joue des échelles et des espaces. Les salles oscillent entre l'évocation d'un dehors et d'un dedans, les lumières de la ville et les flammes du crématoire, un plateau de jeu géant et des chiens endormis au mur. Comme dans un jeu de tarot rebattu, les destins des œuvres de Savary se croisent, édifient un château de cartes où les postures sont renversées pour générer une narration incertaine, un trouble sur l'état des lieux.

Denis Savary est né à Granges-Marnand (VD) en 1981. Il vit et travaille à Londres et Genève.

Commissariat

David Lemaire

www.mbac.ch

Stasys_Web.png

Exposition temporaire

Stasys_Web.png

Stasys. Le Chat Muche

Du 10 mars 2019 au 2 juin 2019.

Le Musée des beaux-arts de La Chaux-de-Fonds et le Lycée Blaise Cendrars s'associent pour présenter en deux expositions distinctes le travail de Stasys Eidrigevičius.

En 1985, l'auteur chaux-de-fonnier Yves Velan fait appel à Stasys pour illustrer un livre pour enfants qu'il avait de longue date promis à sa fille – déjà devenue adulte. L'humour pince-sans-rire, la qualité d'écriture et les thèmes abordés (la morale, les visions, le langage) semblent du reste moins destiner ce texte aux enfants qu'à ceux qui le leur liront. Stasys, non-francophone, se laisse piéger par ces subtilités lexicales et commence à travailler en pensant illustrer l'histoire d'une famille de chats et non celle des rapports compliqués entre une maisonnée d'humains et un félin tourmenté. Bien qu'il ait rapidement été détrompé, certains dessins semblent n'entretenir que des rapports de voisinage éloigné avec le texte et fonctionner plutôt comme relais de l'imaginaire. Stasys travaille au pastel sur des papiers contrecollés de même format que le livre fini. Les différents niveaux de lecture du texte lui permettent de déployer des motifs personnels tels que les superpositions d'objets, les télescopages d'échelles et la transgression des marges.

La réédition du Chat Muche offre la double occasion de rendre hommage à l'écrivain, décédé en mai 2017, et d'exposer les dessins originaux de l'artiste. Quelques documents d'archives, correspondances et travaux préparatoires viennent enrichir le dossier de l'exposition, réalisée avec l'Association pour la promotion de l'œuvre d'Yves Velan.

Stasys Eidrigevičius est né en 1949 à Mediniškiai, Lituanie. Il vit une partie de l'année à La Chaux-de-Fonds.

Commissariat

David Lemaire

www.mbac.ch

 

La SaMba est à l'origine du Musée des beaux-arts de La Chaux-de-Fonds. Elle a accompagné son dévelop-pement, ses métamor-phoses, et poursuit avec lui une collaboration active.

Elle contribue à l'enrichis-sement de ses collections, à son animation, à son rayon-nement. Les Biennales font connaître les artistes de la région, offrent un tremplin aux jeunes talents.

Vivante et dynamique, elle rassemble autour de projets et d'événements tous ceux qui partagent un même intérêt pour la vie artistique.